appeler de la sentence de qn


appeler de la sentence de qn
оспаривать чье-либо мнение, решение

Dictionnaire français-russe des idiomes. 2013.

Смотреть что такое "appeler de la sentence de qn" в других словарях:

  • sentence — [ sɑ̃tɑ̃s ] n. f. • 1190; lat. sententia, de sentire « juger » 1 ♦ Décision rendue par un juge ou un arbitre. Prononcer, rendre, exécuter une sentence. ⇒ arrêt, décret, jugement, verdict. « sous le coup d un arrêt de mort, entre la sentence et l… …   Encyclopédie Universelle

  • SENTENCE — s. f. Dit mémorable, apophthegme, maxime qui renferme un grand sens, une belle moralité. Les proverbes de Salomon sont autant de sentences. Un discours plein de sentences. Le style de Sénèque est rempli de sentences. Une des plus belles sentences …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • sentence — (san tan s ) s. f. 1°   Parole qui renferme un grand sens, une pensée morale. •   Les saints disent en parlant des choses divines, qu il faut les aimer pour les connaître, et qu on n entre dans la vérité que par la charité ; dont ils ont fait une …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SENTENCE — n. f. Apophtegme, maxime, opinion exprimée d’une manière dogmatique. Les proverbes de Salomon sont autant de sentences. Le style de Sénèque est rempli de sentences. Une des plus belles sentences des anciens. Fam., Ne parler que par sentences,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • appeler — APPELER. v. a. J appelle, j appelois, j ai appelé, j appellerai. Nommer dire le nom d une personne, d une chose. Comment appelez vous cet homme? Je ne sais comment on appelle cette plante, cet animal. Appelez les comme il vous plaira. f♛/b] On… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • appeler — [ ap(ə)le ] v. tr. <conjug. : 4> • 1080; lat. appellare 1 ♦ Inviter (qqn) à venir en prononçant son nom, par un mot, un cri, un bruit. ⇒ interpeller, apostropher. Qqn l appelle de loin. ⇒ héler. Tu pourrais répondre quand on t appelle !… …   Encyclopédie Universelle

  • APPELER — v. a. ( J appelle. J appelais. J ai appelé. J appellerai. Appelant. ) Nommer ; dire le nom d une personne, d une chose, ou lui imposer, lui donner un nom. Comment appelez vous cet homme ? On l appelle Pierre, Jean. Comment appellerez vous votre… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • APPELER — v. tr. Désigner quelqu’un par son nom ou Pourvoir quelqu’un d’un nom. Comment appelez vous cet homme? On l’appelle Pierre, Jean. Comment appellerez vous votre premier enfant? Comment vous appelez vous? Je m’appelle Louis. Il s’appelle Charles.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • suffragant — (su fra gan) adj. m. 1°   Il se dit des évêques à l égard du métropolitain dont ils dépendent, c est à dire à l officialité duquel on peut appeler de la sentence rendue par leur officialité. •   Jaffa, sous la domination des chrétiens, avait un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Peine de mort — Application de la peine de mort dans le monde      Abolie pour tous les crimes      Ab …   Wikipédia en Français

  • appel — [ apɛl ] n. m. • XIe; de appeler 1 ♦ Action d appeler de la voix pour faire venir à soi. Crions plus fort, ils n ont pas entendu notre appel. ⇒ cri, interjection. Appel à l aide, au secours. Entendre un appel. Répondre, accourir à un appel. Par… …   Encyclopédie Universelle


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.